Partagez|

Akira une simple Shinigami

Akira Asako
Âme
avatar
Messages : 3
Rang : 0
Expérience : 3

Informations
Rang: 0
Attributs:
AttributsNiveau
Vitesse
Kido / Cero / Fullbring
Pouvoir
Constitution
Combat
Reiatsu
Akira une simple Shinigami Lun 20 Aoû - 18:57



I. LE PERSONNAGE.


• NOM : Asako
• PRÉNOM : Akira
• SEXE : Non merci
• ÂGE : 122 Ans
• CAMP : Shinigami
• POUVOIR :
• AVATAR : Nami - One Piece
• Divison et rang : Capitaine de la 7eme Division


II. Questionnaiw.

MENTAL
Mais qui est Léthys Kol ? Ni plus ni moins qu'une Shinigami issue d'une famille de renom au sein de la noblesse.  Mais au fil de sa construction en tant qu'être spirtiuel, bercée dans une famille régit par des diktats de cruauté et de froideur. Menée par une main de fer par son père, l'ardent chef de famille. La jeune femme s'est développé une personnalité en adéquation avec son rang et son statut au sein de la noblesse de Rukongai. Tout ceci au prix d'un profond mal-être: scarifications, coupures, griffures frénétiques, paranoïa. À chaque mauvaises actions, une dérive mentale faisait son apparition, toujours plus sournoise et insidieuse. C'était d'abord, une voix, deux voix, puis cents. Et dans les moments de grands chaos, plus rien... Rien d'autre que l'assourdissant silence. Elles ne les écoutaient plus désormais, ce n'était plus qu'un bruit de fond qui faisait partie d'elle. Cette incessante psychose qui s'était développée au contact des humains. C'est bien ce que dise tous les enfants, non ? Qu'il y a des monstres dans le noir. Elle a fini par comprendre qu'elle était la seule à les voir, mais son père voyait déjà le monstre en elle...
Les plus difficiles batailles sont celles de l'esprit pas celle de l'épée. Et il fallait un monstre pour détruire un monstre, une mort du cœur, pas une mort physique. Ce n'est qu'à partir de ses vingts ans qu'elle a commencée à se construire réellement. Utilisant la lecture, ce qu'elle avait appris, compris, écouter, pour former sa propre personnalité et son vécut auprès des humains.

Une femme rigoriste et hautaine, exigeante aussi comme le voulait son rang. Une femme forte, qui croit aux pouvoirs des mots et des phrases. Une politicienne, une femme froide et déterminée qui veut vaincre par le pouvoir des idées. Mais parfois, pour être sûr que son propre chien lui obéissent, elle se doit de sortir le martinet, juste pour que ce dernier l'ait bien en vue. Léthys est une dame discrète, très discrète et son standing en dit long sur sa façon d'être.



PHYSIQUE
Léthys. Tout repose sur son apparence et son allure hors du commun, presque divine. Son visage pâle est d'une beauté sans pareille. Mais son regard océan est le centre des intérêts sur son visage froid. Le volume imposant de ses cheveux roux lui permettent de les coiffer à sa convenance, la plupart du temps le plus naturellement possible, pour donner une impression travaillée et chic. Le plus important reste les mèches qu'elle ajuste sur son visage afin de cacher quelques imperfections de la peau.

Vestimentairement, elle arbore un style et une classe indémodable. Elle garde un large kimono sombre qui lui couvre constamment les épaules. Elle est généralement vêtue aussi d'une petite écharpe de soie.
Les apparences sont bien souvent trompeuses. Tout ce qui brille n'est pas d'or et la beauté, perfide, est l'éternelle amie de la traîtrise. Vous pourriez vous arrêter aux apparences, à cette aura éclatante qui émane de Léthys et immédiatement la juger superficielle et hautaine. Sa posture travaillée et son dos tenu droit avec une fierté presque insolente vous donneraient raison au point de vous faire courber l'échine, qui aurait même l'effet d'un coup de fouet. Tout portant à croire qu'elle n'est rien d'autre qu'une jolie enveloppe, un épiderme de porcelaine attendant la moindre secousse pour tomber en morceau, on ne saurait vous en tenir rigueur. Mais ce serait manqué de jugement. Un regard plus attentif tomberait sur des muscles subtils, mais bien présents, des bras fins, mais travaillés par la sueur de la voie du combat, de l'entraînement.
Lésions, égratignures, griffures, coupures et éraflures ont longtemps fait partie de son quotidien monocorde rythmé par ses tendances auto-destructrices qu'étaient de s'apparenter à la voie du parfait soldat.

L’on peut lire bien des mots sur le visage de cette femme, comprendre bien des sentiments mais aussi voir la véritable nature obscure. Sa simple présence impose le respect ainsi qu’une peur palpable, comme si une aura malsaine et maléfique pouvait se mouvoir autour d’elle, faisant bruisser les feuilles des arbres qu’elle approche; Faire onduler l’eau au bord d’une rivière; Obscurcir le ciel tel que le ferait le crépuscule venant. Ses pas feutrés donnent une grâce infinie à sa silhouette fine, sa démarche renforce cet aspect par la confiance et la sûreté qu’elle en dégage. C’est toute une allure qui se créée autour de cette grâce et finesse, les deux pieds sanglés de sandales de tissus montent jusqu’aux chevilles avant que deux fines ficelles ne viennent se nouer jusqu’à mi-mollet enserpentées autour des jambes dorées de la jeune femme. Le bas de sa robe, raffinée et cousue main, laisse entrevoir ses deux cuisses puis un large ruban noir tombe devant ses genoux pour orner le tout.

Ses hanches arborent une ceinture d’un tissu travaillé et satiné, encerclé de métaux précieux et scintillants, eux même sertis de pierres toutes aussi précieuses les unes que les autres, un travail d’orfèvre remontant parfaitement le tissu du bas de la robe pour laisser entrevoir une chute de reins des plus agréables à regarder. La robe, elle, vient se séparer en deux morceaux au niveau du fessier pour se tresser uniquement dans le dos laissant tout l’abdomen de la jeune femme à l’air libre, puis les deux morceaux de tissus viennent sangler ses bras pour réaliser deux ganses dans le bas de la robe du Shinigami. Son ventre aussi plat qu’une vallée présente plusieurs cicatrices ayant toutes leurs histoires. De vieilles runes témoignent  de sa folie, quant à elle scarifiées sous le nombril serti d’une pierre brillante. La voluptueuse poitrine de la jeune femme était cintrée par une unique bande de tissus satiné sous la robe, l’aspect envoûtant de la Shinigami était bien assez traître.

Ses mains étaient munies d’ongles aussi aiguisées que des serres, et chacun de ses doigts se voyait doter d’un tatouage ou chaque runes avait un sens lourd pour Léthys, ses mains scarifiées au niveau de la paume et des poignets montrent les souffrances endurées par le passé. Un tissu pâle vient s’entrelacer autour de ses avant bras, venant se nouer au niveau du coude où chaque nœud possède une petite chaîne dorée laissant pendre une perle de mer, une pierre toute aussi précieuse que difficile à obtenir. Sa nuque est garnis de quelques cheveux retombant de sa queue de cheval, accueillant en son sein un sautoir délicat et argenté, un bijou semblant bien moins précieux que sa tenue d’apparat actuelle. Ses lèvres fines forment quant à elle un sourire des plus glaciale, aspect d’autant plus renforcé par les atouts cosmétiques utilisés, un rouge à lèvre pâle. Son teint de peau est lui aussi corrompu par sa psychose, tout comme son âme, grisonnant et froid, il inspire une crainte certaine. L’épaisse cape noire enveloppe la totalité du corps frêle de ce sombre protagoniste, ne laissant entrevoir que son bandeau blanc sertir sa tête pour retenir ses cheveux, la large capuche englobant la majorité du crâne. Le reste de l’accoutrement, étant très bouffant, cache parfaitement la forme voluptueuse de la femme et se contente de tomber à ses pieds et de traîner au sol, si bien que lors de ces déplacements, une personne commune aurait l’impression de voir flotter une ombre discrète et menaçante au dessus du sol. Une si belle femme, dans un corps si frêle, ne dépassant pas le mètre soixante dix.
Sa posture et son allure font d’elle une grande dame de société montrant définitivement son attachement à une lignée spirtiuelle noble et son appartenance à une sphère sociale supérieure.



III. L'HISTOIRE.




Saegusa Mashige, récemment promue Shinigami de la septième division. Est ici, devant ses pieds, elle baigne dans le sang. La vice-capitaine Akira Asako fixe avec horreur et effroi son capitaine. Elle n'avait pas vraiment eût le de tisser des liens, mais elle est nettement plus puissante qu'elle. Le combat était loin d'être terminé, l'invasion n'était qu'à son commencement, et pourtant des centaines étaient déjà à terre. Akira avait tout simplement dégainer son épée avec un air malsain, que croyaient-ils ici ? Qu'ils pouvaient défier la justice et l'ordre ? Mais ici, au Gotei 13, que pouvait-elle faire ? Combattre de vulgaire mannequins d’entraînements ? La Soul Society est décimée. Le seul survivant de l'invasion est nommé chef, tout ici n'est que cendres et destruction. Tout doit être restaurer et repartir.

Akira est issue d'une famille de noblesse inférieure, et son âme est encore jeune puisqu'elle n'a qu'une centaine d'années. Le confort du manoir au sein du Seretei lui a promis une vie calme et paisible, formée d'une main de fer par sa mère, elle rejoins l'



IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

TON PSEUDO ? : Léthys
QUEL ÂGE ? : 30... Ans
COMMENT TU ES VENU ICI ? : DDL inside
TES IMPRESSIONS ? : Ptdr t ki


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Akira une simple Shinigami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» La Dernière Maison Simple (carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : The Lost Souls :: Naissance des Héros :: Présentation-
Sauter vers: